Specula Revista de Humanidades y Espiritualidad

Buscador

The beautiful fortresses of Monstrelet’s chronicles and their continuation in Georges d’Amboise’s manuscripts (Paris, Bibliothèque Nationale de France, Ms. 2678-2679)

Abstract

Monstrelet’s Chronicles laconically mention fortresses, with adjectives that are not very explicit. The descriptions are few and incomplete.
For Jean Pichore and the Master of Philippe de Gueldre, charged with illustrating these accounts, this was no mean feat. However, the images they give
are among the most successful, whatever the extent of stereotypes or elements
borrowed from reality. An inventory of what define the beauties of these forts and citadels - tall and emblematic silhouettes, imposing masses with sober or overloaded decorations, luxurious interiors - sheds light on the evolution of contemporary tastes and sensibilities between French tradition and Italian influence. Cardinal Georges d’Amboise, the bibliophile who commissioned these manuscripts and owned fortifications he built or refurbished, was thus able to recognize and appreciate the architectural discourse, concepts and lexicon of his time, despite a few improbabilities and clumsiness

References

Auclair, V., Avril, F., Braunstein, P. et al. (2001). L’art du manuscrit de la Renaissance en France, Somogy. Éd. d’art, Musée Condé.

Avril F., Cordelier D., Reynaud N., Angelucci L. and Serra R. (Eds.). (1993). Les manuscrits à peintures en France, 1440-1520. (pp. 419-421) Bibliothèque nationale, Hazan.

Avril F., Cordelier D., Reynaud N. (Eds.) (2011). Enluminures du Louvre Moyen Âge et Renaissance (pp.223-225) Hazan.

Bardati F. (2013). Georges d’Amboise et l’architecture. Passions, modèles, nécessités, objectifs. In J. Dumont et L. Fagnart, Georges Ier d’Amboise 1460-1510. Une figure plurielle de la Renaissance. (pp.131-146) Presses universitaires de Rennes.

Bardati, F. (2015). Hommes du roi et princes de l’Église romaine. Les cardinaux français et l’art italien 1495-1560, École française de Rome.

Bernard, J.L. and Kools, G. (2001). Le châtelet d’entrée du château de Coucy, Archéopages 4, juillet, 4-11.

Bernard, J.L. (Ed.). (2005) Coucy n’est pas qu’un donjon! - Revue archéologique de Picardie, 137-143.

Biotteau N (1997), Thomas Dobrée 1810-1895. Un homme, un musée. (pp. 167-168) Somogy. Editions d’art.

Bos A. (2010). L’ornement en France autour de 1500. In Taburet-Delahaye E., Bresc-Bautier G. et Crépin-Leblond T. (dir.) (2010). France 1500. Entre Moyen Âge et Renaissance. Catalogue de l’exposition (pp. 292-295). Éditions de la Réunion des Musées nationaux.

Calame-Levert F, Hermant M, Toscano G. (Eds.) (2017). Une Renaissance en Normandie, le cardinal Georges d’Amboise , bibliophiles et mécène. Gourcuff Gradenigo.

Catalo J. (s.d.). Les fortifications médiévales et modernes, Atlas archéologique. Grand Toulouse, site de l’INRAP.

Catalo, J. (2007). Pôle de pouvoir et entrée de ville: le château narbonnais de Toulouse. Site Medieval Europe, 4ème Congrès international d’Archéologie médiévale et moderne, Paris, 3-8 septembre 2007.

Cauchies, J.M. (2005). Châteaux et sources narratives au temps des premiers Habsbourg (1477-1506). In J. M. Cauchies and J. Guisset (Eds.), Du métier des armes à la vie de cour, de la forteresse au château de séjour: familles et demeures aux XIV e XVIe siècles (pp. 65-76). Brepols.

Chapelot, J. (2001). Charles V maître d’ouvrage: à propos de la construction du donjon de Vincennes et de quelques chantiers contemporains. In O. Chapelot (Ed.) Du projet au chantier, Maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre aux XIVe XVIe siècles, (pp. 371-372) éd. EHESS.

Congrès Archéologique de France, XCIIe session tenue à Toulouse en 1929 par la Société française d’Archéologie, Toulouse (1930). A. Picard.

Contamine, P. (1998). Le château dans les Chroniques de Jean Froissart. In A. Salamagne and R. Le Jan (Eds.), Le château médiéval et la guerre dans l’Europe du Nord-Ouest. Mutations et adaptations. Revue du Nord, Hors Série. Collection Art et Archéologie (5), 89-101.

Corvisier, C. (1999). La tour d’Ostrevant à Bouchain. Un donjon de type anglo-normand au comté de Hainaut, Bulletin monumental 157-3, 261-282.

Corvisier, C. (1999). Coucy-le-Château, Images et mémoire, Société historique de Soissons, Fédération des sociétés d’histoire et d’archéologie de l’Aisne.

Corvisier, C. (2009). Le château de Coucy et l’enceinte de la ville. Éditions du Patrimoine.

Cousseau, M.-B. (2016). Étienne Colaud et l’enluminure parisienne sous le règne de François Ier.(pp. 67 passim). Presses universitaires François Rabelais et P.U. de Rennes.

Cutinelli-Rendina E. (2017) Georges d’Amboise et la seigneurie de Florence. In F. Calame-Levert, M. Hermant, G. Toscano (Eds.), Une Renaissance en Normandie, le cardinal Georges d’Amboise, bibliophile et mécène (pp.131-138) Gourcuff Gradenigo.

Delaunay, I. (1995), Le manuscrit enluminé à Rouen au temps du cardinal Georges d’Amboise l’œuvre de Robert Boyvin et de Jean Serpin. Annales de Normandie, 45, 3, sept., 211-244.

Dumont, J. et Fagnart, L (2013). Georges Ier d’Amboise 1460-1510. Une figure plurielle de la Renaissance. Actes du colloque international tenu à l’Université de Liège. Presses Universitaires de Rennes.

Embry, R. and Lavalard R. (1994). Histoire du château de Péronne et réalisation de l’Historial, Société archéologique de la région de Péronne. Essais d’histoire locale.

Embry, R. (1998). Suivi archéologique des travaux au château de Péronne (Somme). Revue archéologique de Picardie 3 – 4. 215-227.

Enaud, F. (1961). Le château de Coucy. Caisse nationale des monuments historiques.

Enguerran de Monstrelet (1857-1862). Chroniques 1400-1444 (Ed. L. Douëtd’Arcq), 6 vol. Société de l’Histoire de France.

Faucherre, N. (1994). La porte de Laon à Coucy. Congrès archéologique de France, 148ème session (1990): Aisne méridionale, t. I, 263-283.

Friquart, L.-E. and Krispin L. (2016), Fiche informatique détaillée. Patrimoine architectural IA31129555, IA31131563, IA31132765, IA31133165, 1A31132978, IA31131341. Inventaire général Région d’Occitanie. Urban-Hist: Le patrimoine toulousain à la carte, Ville de Toulouse.

Guillaume Gruel (1890). Chronique d’Arthur de Richemont, connétable de France, duc de Bretagne (1393-1458). (Ed. A. Le Vavasseur). Société de l’Histoire de France.

Hablot L. (2013). L’emblématique de Georges d’Amboise. Expression plurielle du pouvoir. In J. Dumont et L. Fagnart, Georges Ier d’Amboise 1460-1510. Une figure plurielle de la Renaissance. (pp. 31-47) Presses universitaires de Rennes.

Hermant M., Toscano G. (2010). Les manuscrits de la Renaissance italienne: modèle et sources d’inspiration pour les enlumineurs français. In Bresc-Bautier G., Crépin-Leblond T., Taburet-Delahaye E. (Eds.) La France et l’Europe autour de 1500. Croisements et échanges artistiques actes du colloque (Paris 9-11 décembre 2010). XXVIIe Rencontres de l’École du Louvre. (pp. 107-128). Ecole du Louvre.

Hermant M. (2017). Les débuts. de la bibliothèque italienne de Georges d’Amboise . Dons et. acquisitons. In F. Calame-Levert, M. Hermant, G. Toscano (Eds.) (2017), Une Renaissance en Normandie, le cardinal Georges d’Amboise , bibliophile et mécène, pp. 119-130. Gourcuff Gradenigo.

Hochner N.(2013) Le portrait satirique du cardinal d’Amboise. In n J. Dumont et L. Fagnart (eds), Georges Ier d’Amboise 1460-1510. Une figure plurielle de la Renaissance (p. 111). Presses universitaires de Rennes.

Hommel L. (1958). Les chroniqueurs bourguignons. In G. Charlier and J. Hanse (Eds.), Histoire illustrée des lettres françaises de Belgique (vol. 1 ou 2) pp.107-108). La Renaissance du Livre.

Jacquier, É. (2001). La politique castrale des Valois de Bourgogne dans les bailliages méridionaux de leur duché. In O. Chapelot, 158.

Janin, F.(1996). Georges d’Amboise, archevêque de Rouen et légat a latere, 1493-1510 (pp. 153-161). Positions des Thèses, École nationale des Chartes.

Jean de Haynin (2023). Mémoires de Jean de Haynin (Ed. F. Vielliard) (p. 297 n. 2). Société de l’Histoire de France.

Laffitte, M.P. (1999). La librairie de Georges d’Amboise à Gaillon. In S. Fabrizio-Costa et J.-P. Le Goff (Eds.) Léonard de Vinci entre France et Italie: “miroir profond et sombre”, actes du colloque international de l’Université de Caen, 3-4 octobre (pp. 261-273). Presses universitaires de Caen.

Laffitte, M.P. (2013). Georges d’Amboise et les livres. In J. Dumont et L. Fagnart (eds), Georges Ier d’Amboise 1460-1510. Une figure plurielle de la Renaissance. (p. 189-197) Presses universitaires de Rennes.

Lallau, E. (2018). La mise en défense de l’ensemble fortifié de Coucy (Aisne) et l’introduction de l’artillerie à poudre: histoire et archéologie d’une modernisation (fin XIVe s.- milieu XVIIes.). Thèse Paris I Sorbonne.

Langevin, P. and Baudry, M.-P. (1994). Les tours de la basse-cour du château de Coucy. Congrès archéologique de France, 148ème session (1990): Aisne méridionale, t. I, 249-261.

Lardin, P. (1995). Les travaux d’aménagement, d’entretien et de reconstruction du château de Gaillon au XVe s. d’après les sources écrites. Archéologie médiévale, t. 25, 115-131.

Lardin, P. (2003). Entre traditon et modernité les premières années du Havre (1517-1541) Preses universitaires de Rouen et du Havre, 15-16.

Lefèvre-Pontalis, E. (1928). Le château de Coucy, H. Laurens (coll. Petites monographies des grands édifices de la France publiées sous la direction de M. E. Lefèvre-Pontalis).

Madou, M. (1981). De Leidse Kronick van Enguerrand de Monstrelet bijdrage in het onderzoek naar een exacte datering van de codex. In M.Smeyers (Ed.), Archivum artis Lovaniense bijdragen tot de beschiedenis van de kunst der Nederlanden opgedragen aan prof. em Dr. J.K. Steppe (pp. 111-122, 1 fig. 1 pl.). Peeters.

Martens, P. (2007). La destruction de Thérouanne et d’Hesdin par Charles Quint en 1553. In G. Blieck, P. Contamine, C. Corvisier, N. Faucherre, J. Mesqui (Eds.), La forteresse à l’épreuve du temps. Destruction, dissolution, dénaturation XI e XXe s. (pp. 63-11). Éd. du CTHS.

Matthieu d’Escouchy (1863-1864). Chronique 1444-1461. (Éd. G. du Fresne de Beaucourt). 3 vol. Société de l’Histoire de France.

Mesqui, J. (1994). Les programmes résidentiels du château de Coucy du XIIIe au XVIe siècle. Congrès archéologique de France, 148: 1, 1990, 207-247.

Mesqui, J. et Ribéra-Pervillé C. (1980). Les châteaux de Louis d’Orléans et ses architectes (1391-1407). Bulletin monumental, t. 138. 293-345.

Nicolas Bertrand (1515). Gesta Tholosanorum.

Nutti L. (1999). Mapping place Chrorography and vision in the Renaissance, in. D. Cosgrove (éd.) Mapping London. (p. 100) Reaktion Books.

Orth, M. (2015). Renaissance manuscripts. The sixteenth century, t. II, Brepols.

Perceval de Cagny (1902). Chronique. (Ed. H. Moranvillé). Société de l’Histoire de France.

Pérouse de Montclos, J.M. (2004). Architecture, méthode et vocabulaire. Centre des monuments nationaux /Monum, Éditions du patrimoine.

Petit, C. (1977). Vieil-Hesdin, l’exploration archéologique d’une ville disparue. Revue du Nord. Histoire et archéologie, nord de la France, Belgique, Pays-Bas 59; 235, 545-572.

Raynaud C. (2011). Incendier le château: pratiques et symboliques. In J.-M. Cauchies and J. Guisset, Lieu de pouvoir, lieu de gestion. Le Château aux XIII e XVI e siècles: maîtres, terres et sujets. (pp. 149-165). Brepols.

Salamagne, A. (2001). Les projets architecturaux dans les villes du nord de la France à l’époque médiévale et au début de la Renaissance: des maîtres d’ouvrage aux maîtres d’œuvre. In O. Chapelot (Ed.) Du projet au chantier, Maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre aux XIVe -XVI e siècles. 224, 231, 233.

Smith, M. (2003). Rouen-Gaillon: témoignages italiens sur la Normandie de Georges d’Amboise. In B. Beck Soler, M. (2014). Fiche informatique détaillée. Patrimoine architectural IA 31170061, IA31170052, IA31170056. Inventaire général Région d’Occitanie. Urban-Hist: Le patrimoine toulousain à la carte, Ville de Toulouse.

Stengers, J. (1946). Sur trois chroniques: note sur les rapports entre la continuation anonyme de Monstrelet, les Mémoires de Jacques du Clercq et les Chroniques d’Angleterre de Jean de Wavrin. Annales de Bourgogne, 18, 122-130.

Taburet-Delahaye E., Bresc-Bautier G., Crépin-Leblond T. (Eds.) (2010). France 1500. Entre Moyen Âge et Renaissance. Éditions de la Réunion des Musées nationaux.

Taylor, J. et Nodier, C. (1835-1845). Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France, Picardie, t. II (texte non paginé, et planches non numérotées). Firmin Didot frères.

Thelliez, C. (1968). Enguerrand de Monstrelet prévôt de Cambrai chroniqueur. Mémoire de la Société de Cambrai, 92, 9-23.

Toscano, G. (2009.) Le cardinal Georges d’Amboise (1460-1510) collectionneur et bibliophile. In F. Lemerle, Y. Pauwels and G. Toscano (Eds.). Les Cardinaux de la Renaissance et la Modernité artistique. (pp. 51-88). Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion.

Vène, M. (2010). Notice 88, In E. Taburet-Delahaye, G. Bresc-Bautier, G., Crépin-Leblond T. (Eds) France 1500. Entre Moyen Âge et Renaissance France (p. 204). Éditions de la Réunion des Musées nationaux.

Wijsman, H. (2011). History in transition. Enguerrand de Monstrelet’s Chronique in manuscript and print (c.1450-c.1600). In M. Walsby and G. Kemp (Eds.) The Book Triumphant : Print in Transition in the Sixteenth and Seventeenth Centuries (pp. 199-252) Brill.

Wolff, P. (1961). Histoire de Toulouse. Privat.

Zöhl, C. (2004). Jean Pichore : Buchmaler, Graphiker Und Verleger In Paris Um 1500. Brepols (Ars nova 8).

Zöhl, C. (2010). Notices 44-45, In E. Taburet Delahaye, G. Bresc-Bautier, G., Crépin-Leblond T. (Eds) France 1500 (pp. 125-127) RMN

Downloads

Download data is not yet available.