Et arbor et ara. Culte des arbres et culte de la Vierge dans les anciens Pays-Bas catholiques

Autores/as

  • Ralph Dekoninck Faculté d’Archéologie et Histoire de l’Art. Université Catholique de Louvain.
  • Michel Lefftz Département d’Histoire de l’Art et Archéologie. Université de Namur.

Palabras clave:

ciel, arbres, culte, Pays-Bas, métaphores, Vierge

Resumen

Le présent article propose une analyse des liens que les statues miraculeuses de la Vierge dans les anciens Pays-Bas au premier âge moderne ont pu entretenir avec les arbres, au sein desquels beaucoup d’entre elles ont été découvertes et vénérées. Il s’agit de mettre en lumière les arguments avancés par les auteurs catholiques du xviie jusqu’au xixe siècle pour justifier les analogies troublantes – que n’ont pas manqué de relever les auteurs protestants – entre ces pratiques religieuses et les anciens cultes païens liés aux arbres. Nous tâchons de montrer en particulier comment, à travers un réseau de métaphores arboricoles, ces apologistes catholiques exploitent l’imaginaire de l’arbre comme pont dressé non seulement entre terre et ciel mais aussi à travers les âges, le rapport au sol étant aussi déterminant que le rapport au ciel, comme le rapport au temps étant aussi essentiel que le rapport à l’espace. Un des leitmotivs de ce type de littérature est bien d’enraciner dans le temps ces cultes ancestraux, marquant ainsi la continuité d’une religion primordiale par rapport à laquelle les superstitions païennes ne sont interprétées que comme des déviances instiguées par le Diable.

Descargas

Los datos de descargas todavía no están disponibles.

Citas

Balzamo, N. (2021). Les êtres artificiels. Essai sur le culte des images en Occident, xive-xviie siècle. Paris : Éditions du Cerf.

Balzamo, N. et Sansterre, J.-M. (à paraître). Des Vierges et des arbres : histoire d’une dévotion entre pratiques et légendes (derniers siècles du Moyen Âge – Époque moderne). Revue belge de philologie et d’histoire.

Bouille, P. (1620). Brefve histoire de l’invention et miracles de l’image Nostre Dame de Foy, trouvée en un chesne à Foy lez Dinant, l’an 1609. Liège.

Brosse, J. (2001). Mythologie des arbres. Paris : Payot.

Chalon, J. (1912). Les arbres fétiches de la Belgique. Anvers : Impr. J.E. Buschmann.

Chalon, J. (1910). Les arbres remarquables de la Belgique. Namur.

Dekoninck, R. (2013). Between denial and exaltation. The materials of the miraculous images of the Virgin in the Southern Netherlands during the seventeenth century. Netherlands Yearbook for History of Art, 62, 148-175.

Dekoninck, R. (2014). Les Silènes de Gumppenberg. L’Atlas Marianus et la matière des images miraculeuses de la Vierge au regard du culte marial dans les anciens Pays-Bas. Dans O. Christin, F. Flückiger et N. Ghermani(dir.), Marie mondialisée. L’Atlas Marianus de Wilhelm Gumppenberg et les topographies sacrées de l’époque moderne (pp. 211-221). Neuchâtel : Ed. Alphil.

Dekoninck, R. (2015). Une science expérimentale des images mariales. La Peritia de l’Atlas Marianus de Wilhelm Gumppenberg. Revue de l’histoire des religions, 232, 135-154.

De Reume, A. J. (1878). Les Vierges miraculeuses de la Belgique. Histoire des sanctuaires où elles sont vénérées. Légendes, pèlerinages, confréries, bibliographie. Paris, Leipzig : Tournai.

Emblemeta (1655). Emblemata de institutione puerili ex agrorum hortorumque cultura desumpta affigebant rhetores in Gymn. Societatis Iesu. Bruxellis 1655, Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, Ms. 20314.

Frijhoff, W. (2005). Les pèlerinages marials dans les Pays-Bas septentrionaux. Dans B. Béthouart et A. Lottin (dir.), La dévotion mariale de l’an mil à nos jours (pp. 201-220). Arras : Artois Presses Université.

Gumppenberg, W. (1672). Atlas Marianus quo Sanctae Dei Genitricis Mariae Imaginum Miraculosarum Origines Duodecim Historiarum Centuriis explicantur. Munich: J. Jaecklin.

Lecercle, Fr. (1987) Le signe et la relique. Les théologies de l’image à la Renaissance, thèse inédite. Montpellier : Université Paul Valéry.

Lourtie, S. (2007). Les apparitions en Belgique. Enquêtes sur des manifestations étranges. Grivegnée : Noir Dessin.

Macmullen, R. (1998). Christianisme et paganisme du ive au viiie siècle. Paris : Les belles lettres.

Maury, A. (1850). Histoire des grandes forêts de la Gaule et de l’ancienne France. Paris : A. Leleux.

Origine (1868). Origine, progrès et développements merveilleux du pèlerinage à Notre-Dame-au-Bois lez-Bruxelles. Bruxelles. Jésus-Eyk.

Pallemaerts, J. Fr. (1936-1937). Histoire de Notre-Dame de Montaigu, II, Statues. Anvers : Impr. S. A. Altiora.

Porteman, K. (1996). Emblematic Exhibitions at the Brussels Jesuit College (1630-1685). Turnhout ; Belgium : Brepols.

Sanderus, A. (1729). Le grand théâtre sacré du duché de Brabant. La Haye : D. Haag, C. van Lom.

Sanglan, P. (2003). L’arbre guérisseur. Dans Guérisseurs d’hier et d’aujourd’hui (pp. 203-212). Bastogne : Musée en Piconrue.

Schoutens, E. (1901). Les Vierges miraculeuses et remarquables du pays wallon. Bruxelles ; Tamines : Société Belge de Libraire/ Duculot-Roulin.

Van Weddingen, A. (1879). Notre-Dame de Montaigu. Monographie religieuse. Paris-Bruxelles : Société générale de librairie catholique.

Wichmans, A. (1632). Brabantia Mariana tripartita. Anvers : Johanem Cnobbaert.

Publicado

2021-11-18